Archive pour le mot-clef ‘Arles’

Arles, Féria de Pâques 2012

mercredi 11 avril 2012

Arles, 7 avril 2012, matin- Conchi Rios, Cayetano Ortiz, Fernando  Adriano/ Antonio Palla

Des grappes de glycines en encensoir aux abords du théâtre antique : ça y est, la saison reprend, et aujourd’hui, ce sera novillada.

Danièle Sallenave citait, il y a quelques jours, lors de son discours de réception à l’Académie française, cette phrase de Samuel Johnson, un érudit anglais du XVIIIème, inventeur du dictionary (le Littré Grand Breton en quelque sorte) : « Une femme qui écrit est comme un chien qui danse ; ce n’est  pas qu’il le fait bien mais on s’étonne de le lui voir faire
Lire le reste de cet article »

Digg This
Reddit This
Stumble Now!
Buzz This
Vote on DZone
Share on Facebook
Bookmark this on Delicious
Kick It on DotNetKicks.com
Shout it
Share on LinkedIn
Bookmark this on Technorati
Post on Twitter
Google Buzz (aka. Google Reader)

Arles, Pâques 2010

mardi 6 avril 2010

Arles, samedi 3 avril, concours de ganaderias pour Uceda Leal, Javier Valverde, Luis Bolivar

Les temps de crise font le succès des doctrinaires. Les toros sortent désormais formatés, noblotes, faciles à l’homme pour des faenas-standards où le public se régale de succès de peu ? Alors revenons aux fondamentaux, disent les doctrinaires : une corrida-concours où six éleveurs auront à cœur de présenter leur plus bel exemplaire, dans une concurrence de toros-toros qui nous rappellera les saveurs du temps passé face à trois belluaires, combattants de l’arène dont le cartel nous importe peu, car le seul torero du jour, dans une corrida-concours, doit être le piquero et nul autre.
Lire le reste de cet article »

Digg This
Reddit This
Stumble Now!
Buzz This
Vote on DZone
Share on Facebook
Bookmark this on Delicious
Kick It on DotNetKicks.com
Shout it
Share on LinkedIn
Bookmark this on Technorati
Post on Twitter
Google Buzz (aka. Google Reader)

Arles, Pâques 2009

mardi 14 avril 2009

Arles, vendredi 10 avril 2009, mano a mano Juan Bautista / Sebastien Castella devant des Domingo Hernandez mal présentés, aux armures courtes et commodes sauf le quatrième, noblotes dans l’ensemble, très noble le dernier.

Première corrida de la saison : tout fait profit, depuis la senteur de glycines près du théâtre antique sur le chemin des arènes, jusqu’à ce ciel gris déchiré de nuages. Froid et grand vent. Le public est vêtu de sombre mais peu importe, c’est la première corrida de la saison et on est heureux.
Lire le reste de cet article »

Digg This
Reddit This
Stumble Now!
Buzz This
Vote on DZone
Share on Facebook
Bookmark this on Delicious
Kick It on DotNetKicks.com
Shout it
Share on LinkedIn
Bookmark this on Technorati
Post on Twitter
Google Buzz (aka. Google Reader)

Arles, Pâques 2006

mardi 18 avril 2006

Arles, le vendredi saint 14 avril 2006, Garcigrande- El Juli, Castella, Perera

Au débouché des rues étroites qui mènent aux arènes, qu’elles surplombent -un peu à la manière des ruelles de Sienne qui, en grimpant, vous font la surprise de la piazza- c’est un véritable massacre qui s’offre aux regards: le virage sud-ouest des arènes a été restauré. Un carton pâte lisse, blanchâtre, découpé en arêtes tranchantes. Ce n’est plus Viollet- le- Duc, c’est Hollywood!Stupéfaits, on s’aperçoit vite que les travaux ne sont pas achevés.
Lire le reste de cet article »

Digg This
Reddit This
Stumble Now!
Buzz This
Vote on DZone
Share on Facebook
Bookmark this on Delicious
Kick It on DotNetKicks.com
Shout it
Share on LinkedIn
Bookmark this on Technorati
Post on Twitter
Google Buzz (aka. Google Reader)