Archive pour la catégorie ‘Corrida 2012’

Madrid, Feria de Otono 2012

mercredi 10 octobre 2012

Madrid, 5 octobre 2012, Fundi, El Cid, Luque/Puerto San Lorenzo

Les toros bien présentés mais au comportement médiocre auront privé Le Fundi d’un triomphe pour sa dernière corrida à Madid avant sa retirada, annoncée comme définitive. Las Ventas, qui a applaudi poliment le maestro après le paseo, fait mine de s’en désoler, mais on ne la sent guère affligée. Ce torero de respect n’est pas le sien ; c’est un belluaire affectionné en France,  c’est tout dire !

Pourtant Fundi avait mis son costume de gala, rouge sang aux broderies noires, le costume des braves et des artistes. Et il n’est ni suffisamment brave pour Madrid, qui exige autre chose que la seule obstination
Lire le reste de cet article »

Digg This
Reddit This
Stumble Now!
Buzz This
Vote on DZone
Share on Facebook
Bookmark this on Delicious
Kick It on DotNetKicks.com
Shout it
Share on LinkedIn
Bookmark this on Technorati
Post on Twitter
Google Buzz (aka. Google Reader)

Nîmes, feria des Vendanges 2012. Vous avez dit José Tomas?

mardi 18 septembre 2012

Jeudi 13 septembre, novillada Fuente Ymbro

Le Conseil constitutionnel est saisi de la conformité à la Constitution de l’immunité légale dont bénéficient les corridas au titre des « traditions locales ininterrompues ». Le Conseil d’Etat qui se trouve à l’origine de cette initiative s’interroge sur le respect du principe d’égalité en évoquant des «faits commis selon des pratiques traditionnelles locales ». Le choix de mépris du mot «pratiques », associé à une accusation de prétoire (« faits commis »), laisse songeur. On ne sait pas encore ce qu’en pense le Conseil constitutionnel mais, s’agissant du Conseil d’Etat, la messe est dite ! Réponse le 21 septembre. Un ami tranche dans un éclat de rire : « L’égalité entre les bêtes ? Un nouveau droit de l’Homme ! »
Lire le reste de cet article »

Digg This
Reddit This
Stumble Now!
Buzz This
Vote on DZone
Share on Facebook
Bookmark this on Delicious
Kick It on DotNetKicks.com
Shout it
Share on LinkedIn
Bookmark this on Technorati
Post on Twitter
Google Buzz (aka. Google Reader)

San Isidro 2012

dimanche 24 juin 2012

Madrid, 31 mai 2012- Lopez Chavez, Fernando Robleno,Jose Maria Lazaro/ Escolar Gil

Des grappes de foule s’écoulent lentement des rames du métro. Un fleuve puissant de processionnaires aimantés par un même courant. Au débouché de la station, on grimpe ensemble les marches vers la lumière, dans un silence de martyrs aztèques. Et soudain, les arènes vous tombent dessus. Une forteresse de briques rouges, aux hautes tours carrées, reliées par des galeries en terrasses de style arabo-andalou, dont on pressent qu’elles sont une ultime diversion. Deux groupes de sculptures y font face qui nous disent le reste : un hommage au torero El Yio, mort à 21 ans,
Lire le reste de cet article »

Digg This
Reddit This
Stumble Now!
Buzz This
Vote on DZone
Share on Facebook
Bookmark this on Delicious
Kick It on DotNetKicks.com
Shout it
Share on LinkedIn
Bookmark this on Technorati
Post on Twitter
Google Buzz (aka. Google Reader)

Nîmes, Feria de Pentecôte 2012

mardi 29 mai 2012

Jeudi 24 mai 2012 – Paquirri, El Fandi, Juan Pablo Sanchez/
Torrehandilla

Cartel pas cher de temps de crise, mais une corrida peut toujours réserver quelques surprises… J’entends au  réveil, depuis Paris, aux « Matinales de France-Culture», après un débat anxiogène entre économistes sur la sortie de la Grèce de l’euro, le pasodoble  « Nîmeno ». C’est un signe ! On n’a pas le droit de déserter.
TGV, arrivée en gare de Nîmes sous grosse chaleur ; à 18 heures, public ensoleillé autour des arènes ; on retrouve les amis. Paseo.
Lire le reste de cet article »

Digg This
Reddit This
Stumble Now!
Buzz This
Vote on DZone
Share on Facebook
Bookmark this on Delicious
Kick It on DotNetKicks.com
Shout it
Share on LinkedIn
Bookmark this on Technorati
Post on Twitter
Google Buzz (aka. Google Reader)

Arles, Féria de Pâques 2012

mercredi 11 avril 2012

Arles, 7 avril 2012, matin- Conchi Rios, Cayetano Ortiz, Fernando  Adriano/ Antonio Palla

Des grappes de glycines en encensoir aux abords du théâtre antique : ça y est, la saison reprend, et aujourd’hui, ce sera novillada.

Danièle Sallenave citait, il y a quelques jours, lors de son discours de réception à l’Académie française, cette phrase de Samuel Johnson, un érudit anglais du XVIIIème, inventeur du dictionary (le Littré Grand Breton en quelque sorte) : « Une femme qui écrit est comme un chien qui danse ; ce n’est  pas qu’il le fait bien mais on s’étonne de le lui voir faire
Lire le reste de cet article »

Digg This
Reddit This
Stumble Now!
Buzz This
Vote on DZone
Share on Facebook
Bookmark this on Delicious
Kick It on DotNetKicks.com
Shout it
Share on LinkedIn
Bookmark this on Technorati
Post on Twitter
Google Buzz (aka. Google Reader)